TROUVER
UN SÉMINAIRE

 

Identification et prise en charge des différentes problématiques médico-professionnelles induites par les épilepsies



acfm

Paris Est Les Automnales du DPC

Expert(s) :
- Dr Adrien DIDELOT - Neurologue à Lyon (69)
- Mme le Dr Sylvie LAVERNHE - Neurologue à Gap (05)

Animateur(s) :
- Dr Alain JAGER - Neurologue à Thionville (57)

Organisateur(s) :
- Dr Alain JAGER - Neurologue à Thionville (57)


Spécialités concernées: Médecin généraliste (01), Neurologue (32), Médecine du Travail

Avec près de 600000 personnes touchées en France, l’épilepsie est une pathologie aussi fréquente que mal connue par les non spécialistes. Dans le même temps, les neurologues sont peu ou pas formés aux problématiques professionnelles et se retrouvent en délicatesse pour conseiller leurs patients sur cette problématique. Les enjeux pour les patients sont déterminants et ceux-ci se trouvent la plupart du temps brinqueballés entre le neurologue et le médecin du travail qui ont chacun une partie des compétences pour l’orienter de façon adaptée.

Parmi la population de patients souffrants d’épilepsie, 50% suivent des études secondaires contre 77% dans la population générale. 26% arrêtent leurs études sans aucune formation professionnelle (vs 5%) et 39% n’ont pas le permis de conduire (vs 11%). L’impact professionnel de l’épilepsie est donc majeur et apparaît, de plus un facteur d’isolement social avec 35% des patients épileptiques qui vivent seuls.

Le taux de patients souffrant d’épilepsie sans emploi est le double de celui de la population générale. La répartition des patients souffrant d’épilepsie dans les différentes catégories professionnelles est proche de celle de la population générale avec, néanmoins, une proportion un peu plus forte d’emplois non qualifiés.

Il existe des études de suivi prospectif du devenir de populations d’épileptiques qui ont permis de mettre en évidence un lien entre le type d’épilepsie et le type de crises présentées d’une part et les difficultés d’insertion socio-professionnelle d’autre part. Les neurologues peuvent donc être formés à accompagner leurs patients épileptiques en fonctions des facteurs de risque ou de fragilité qu’ils présentent. 

Dans de nombreux cas, la pérennité d’un emploi est dépendante du permis de conduire qui peut être remis en cause dans le cas d’une épilepsie et justifie d’être validé par un médecin agréé en accord avec la réglementation en vigueur. C’est une réglementation plus contraignante qui régit le permis à titre professionnel (groupe 2 ou « lourd ») qui concerne notamment les chauffeurs poids-lourd, les artisans taxis ou les conducteurs d’ambulances.

A travers cette formation, nous proposons au neurologue libéral mais aussi au médecin du travail ou au médecin traitant d’identifier les principales situations de difficulté que pose l’épilepsie quant à la problématique professionnelle. A travers des cas concrets, le praticien pourra identifier chez son patient souffrant d’épilepsie les problématiques qui se dessinent et les solutions qu’il peut apporter. Ainsi, seront évoqués les orientations professionnelles qu’il faut éviter au moment des choix de formation, les grands principes de la réglementation du permis de conduire (avec les particularités propres au groupe lourd et aux CACES) et les recours dont dispose un salarié en difficulté du fait de son épilepsie. Cette formation sera aussi l’occasion d’aborder les problématiques propres aux principaux types d’épilepsie en tenant compte des comorbidités (psychiatriques, cognitives, psycho-motrices) ou effets collatéraux observés (notamment iatrogènes).
Le praticien sera ainsi en mesure d’identifier et de répondre aux principales problématiques que pourrait présenter son patient et reconnaître les situations où une consultation spécialisée de type « épilepsie et travail » peut se révéler utile.

Les objectifs pédagogiques
Au terme de la formation, les participants devront être capables de :
- Prodiguer des conseils auprès de jeunes adultes souffrant d’épilepsie et qui choisissent leur orientation professionnelle
- Connaître la différence entre milieu ordinaire, milieu adapté et milieu protégé
- Appliquer la réglementation du permis de conduire aux patients souffrant d’épilepsie
- Remplir de façon adéquate un dossier de MDPH
- Identifier les situations professionnelles à risque de licenciement et anticiper les situations conduisant à un reclassement professionnel
- Interagir avec le médecin du travail et proposer les différentes mesures qui peuvent bénéficier au patient en termes d’adaptation de poste


retour à la liste



Pré inscription



 

Pour vous inscrire à un programme DPC, vous devez suivre
les 5 étapes suivantes :


  1.  Vous connecter à votre espace personnel sur le site www.mondpc.fr 
       à l'aide de votre identifiant et votre mot de passe
  2.  Indiquer la référence Action : 14241700022
      dans la rubrique "recherche Actions" et cliquer sur "Rechercher"
  3.  Cliquer sur "Détail Action de DPC "en haut à droite de la page
  4.  Descendre en bas de la page et cliquer sur le bouton "S'inscrire" à la session N°2
  5.  Cliquer sur "valider"

Dès cette démarche réalisée, vous serez PRE-inscrit et recevrez un message de notre organisme de formation vous invitant à compléter votre dossier d'inscription (feuille de soins barrée, chèque d'adhésion de 30€ et chèque de caution de 230€ à l'ordre de notre association). Une fois l'action confirmée, vous recevrez, par email, une convocation contenant l'adresse exacte du lieu et le programme horaires détaillé

Une fois l'action confirmée, vous recevrez, par email, une convocation contenant l'adresse exacte du lieu et le programme horaires détaillé.

 

Vous souhaitez avoir une précision ?

 
 
 
(* champs obligatoires)


Actualités



BILAN 2017 - SAVE THE DATE ! 1 > 2 Juin 2018
> En savoir plus



SAVE THE DATE !
Découvrez les événements en région
> En savoir plus


Evolutis DPC, en bref...


> En savoir plus